JRD Musiques Traditionnelles
Date: 
Vendredi 18 novembre 2016
Lieu: 
Les Brayauds - CDMDT63 Le Gamounet
Partenaires: 
CMTRA, AMTA, Les Brayauds
Présentation: 

Enseignement spécialisé, éducation artistique, projets de territoires : quelles opportunités de développement d'actions communes ?

Cette journée vise à rassembler les acteurs impliqués dans la transmission des musiques traditionnelles et du monde, dans l’enseignement et dans l’éducation artistique de la Région Auvergne Rhône-Alpes. Elle a pour objectif de croiser les expériences, les réflexions, et les aspirations au départ des réalités et des évolutions de la transmission des musiques traditionnelles notamment depuis la création du Diplôme d’État en Musiques Traditionnelles afin d’imaginer de s possibilités d’ancrage et de développement dans le périmètre de la nouvelle Région.

Programme: 

10h
Mot de bienvenue :
● Yaël Epstein, CMTRA
● Philippe Cholat, Cefedem Auvergne Rhône-Alpes
● David de Abreu, AMTA
● Isabelle Combourieu, Conseillère musiques actuelles, DRAC Auvergne Rhône-Alpes
● Ginette Chaucheprat, Directrice du pôle qualité de la vie au Conseil Régional Auvergne-Rhône-Alpes


Introduction : La transmission des musiques traditionnelles en Auvergne et en Rhône-Alpes : état des lieux et perspectives
● Jean Blanchard


11h- 12h30
● Table ronde - débat n°1

Les musiques et danses traditionnelles créatrices de liens entre les établissements, les ressources culturelles et les habitants ?
Les musiques traditionnelles et les musiques du monde sont un outil privilégié de lien entre les établissements d’enseignement artistique et leur environnement social et culturel. En effet, les pratiques et mémoires musicales des habitants, qu’elles soient historiques ou contemporaines, d’ancrage ancien ou liées aux migrations récentes, sont un moyen privilégié pour connecter des pratiques d’enseignement avec le territoire dans lequel elles s’inscrivent.
Comment renforcer les liens entre les acteurs culturels, artistiques, éducatif, sociaux par des actions de formations, d’animation culturelle ou des projets de territoire ?
Intervenants
Animateur : Jean Blanchard
● Florent Stroesser, directeur du Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère, Bourgoin-Jallieu
● Patrice Couineau, directeur du Conservatoire à Rayonnement Régional de Clermont- Ferrand
● Sylvain Durantet, musicien enseignant à Afromundo (Lyon) et en milieux spécialisés
● Elsa Ille, directrice artistique de l'association A l'Ouest des Balkans et enseignante au conservatoire de Meyzieu (69)
● Louis Jacques, enseignant aux Brayauds-CDMDT 63


12H30  DÉJEUNER


14h
● Table ronde - débat n°2

Quelle place pour les musiques traditionnelles dans l'enseignement musical de demain ?
Si l’institutionnalisation de l’enseignement des musiques traditionnelles et des musiques du monde est une réalité récente (mise en place du Diplôme d’Etat en 1989) elle reste un fait marginal. A l’inverse on observe une grande diversité et un développement de la transmission en association. Les liens entre ces mondes restent rares malgré les perspectives d’enrichissement mutuel apporté par les spécificités des musiques traditionnelles : transmission orale, pratique collective, improvisation, rapport à la danse. Au sein même des écoles de musique, la place de l’oralité dans les enseignements est souvent questionnée.
De la peur d’un certain formatage en institution à celui de l’isolement en association, quelles peuvent-être les réponses pour développer dans son enseignement les échanges avec d’autres styles musicaux, confortant ainsi l’intérêt de croiser les pratiques et de rechercher les transversalités et le « multiculturalisme». Qu’en est-il enfin, de l’entrée en musique des plus jeunes ? Quel rôle les musiques traditionnelles peuvent-elles y jouer ? 
Intervenants
Animateur : Laurent Fléchier, professeur au conservatoire de Villefranche-sur-Saône
● Jérôme Liogier, professeur et responsable de la saison culturelle du CRD Les Ateliers des Arts du Puy-en-Velay
● Martial Pardo, directeur de l’École Nationale de Musique et de Danse de Villeurbanne
● Dominique Daron, (Musicien et Conseiller pédagogique départemental en éducation musicale, de l’Inspection Académique de Clermont-Ferrand) e t Eric Champion, professeur des écoles, vice président des Brayauds – CDMDT63, formateur en danse, musicien - Dispositif Tradamuse
● Laurence Dupré, professeur au Conservatoire à Rayonnement Départemental de la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère, Bourgoin-Jallieu


16h SYNTHÈSE
Jacques Moreau, directeur du Cefedem Auvergne Rhône-Alpes